Work for Good #2: réinventer son CV

Recruzilla
4 min readJan 4, 2021

Chaque semaine, on te propose une série de conseils pour mener à bien ta quête de carrière à impact. Ici, on a décidé de se concentrer sur un outil sur lequel on s’est tous penchés à un moment ou à un autre de notre vie. Certains disent qu’il est dépassé, d’autres le réinventent complètement. Il s’agit du CV: comment l’optimiser en vue d’un job à impact? faut-il entrer dans la surenchère de créativité ? A qui le transmettre ? On te donne toutes nos infos.

1. Les bons réflexes à avoir pour un CV optimal… tourné impact

La réorientation de ton CV est importante si tu as envie de changer de métier ou bien de changer d’écosystème, pour avoir une carrière plus tournée vers l’impact. Mais réorientation ne signifie pas refonte complète. Tes expériences actuelles et passées te seront très précieuses car, même si la finalité et/ou les fonctions changent, il y a des éléments qui sont très pertinents :

  • Si tu veux, par exemple, aller d’une grande entreprise du secteur bancaire vers une entreprise à impact: mets l’accent sur tes compétences métiers (qui restent complètement pertinente ailleurs), tes centres d’intérêts et tes engagements associatifs si tu en as.
  • Si tu préfères changer de métier, souligne les tâches de ton expérience actuelle qui exigent les mêmes compétences que le job que tu vises. Tu peux également montrer que ta formation académique te donne les clés pour exercer ce nouveau métier. Enfin, n’hésite pas à faire valoir ta connaissance de l’écosystème, qui peut être un facilitateur d’intégration.

Cette vidéo publiée par l’ESSEC nous l’avis d’un autre recruteur qui insiste sur l’importance de la synthèse:

“Un bon CV c’est un CV structuré qui résume un parcours professionnel. Il faut se demander, à la fin, ce que je peux retirer (comme information) … pour lui donner plus d’impact. Le recruteur passe tout au plus 30 secondes à le lire, il sera reconnaissant au candidat si ce dernier a fait en sorte de faire ressortir les points les plus importants liés au poste”.

En termes de structure et de contenus, on n’a pas voulu vous répéter les conseils que des sites (comme Cadreo) répertorient déjà très bien.

2. Quelle que soit sa forme, un CV reste un CV

Si tu es actif/ve sur les réseaux sociaux, tu as dû rencontrer des créations super originales de CV (comme celui qu’on a mis en illustration plus haut, et la vidéo juste en dessous). On peut avoir l’impression qu’il faille passer par là pour passer le barrage RH. Mais ce n’est pas forcément la bonne attitude à adopter: si tout le monde s’y met, il y a une escalade de créativité et il peu même y avoir une certaine lassitude de la part des recruteurs.

Il se peut que tu perdes un temps conséquent sur la mise en forme d’une candidature en particulier, temps qui pourrait être mis à contribution pour rendre ton CV efficace pour plusieurs entreprises :

“Entre un CV qui se veut créatif et un CV sobre mais calibré pour le métier que je promeus, mon choix est vite fait”.

Ici, “calibré” signifie que tu as explicité tes expériences de telle sorte qu’elles “parlent” au recruteur, en utilisant un maximum de mots clés. L’optimisation de tes formulations te placera également au-dessus de la pile si le système de recrutement est informatisé.

3. Où transmettre son CV

Tu as plusieurs options:

1/ Passer par le canal classique

C’est la technique que tu connais déjà bien : le CV en pièce jointe lorsque tu postules à une offre sur le site internet.

Avantages: rapidité, peu d’engagement personnel
Désavantages: taux de réponse très faible, pas de feedback

Tu peux également utiliser un moyen plus que classique, mais en voie d’extinction: par courrier postal.

2/ Le remettre en main propre

C’est une méthode que Welcome To The Jungle a explorée dans cet article:

Le principe: aller directement dans le lieu de travail de l’entreprise pour donner en direct son CV (idéalement à la bonne personne).

Avantages: un taux de réponse bien supérieur, mise en récit oral plus percutante
Désavantages: gros investissement émotionnel et temporel

3/ Oser le statut Linkedin impactant

Avec un post authentique et plein d’ambition, l’algorithme de Linkedin peut jouer en ta faveur. Combien de fois de fois as-tu vu des CV (parfois pas si reluisants) être partagé ou même mis au-devant de la scène ?

Avantages: portée sans égal, boost pour l’égo
Désavantages: attraction de mauvaises entreprises, sentiment de “mise à nu.e”

4/ Jouer sur la construction d’un réseau

Sans vouloir te spoiler, ce sera le sujet d’un prochain article. En quelques mots: il s’agit de repérer les personnes qui travaillent dans les boîtes qui t’intéressent, les contacter sur Linkedin et leur proposer un café pour leur poser des questions. Evidemment, il vaut mieux ne pas poser son CV de but en blanc. Profite de ce moment pour engager une conversation sincère et apprendre de l’expérience de ton interlocuteur. Le sujet du CV apparaîtra naturellement, l’idéal étant que ce soit la personne en face de toi qui le mentionne.

Avantages: taux de transformation exceptionnel, élargissement de ton cercle professionnel
Désavantages: investissement personnel et temporel assez lourd

Si tu devais ne retenir que 4 points:

  • Mise sur la clarté dans la forme plutôt que sur l’originalité à tout prix
  • Sois très concis dans les mots choisis
  • N’oublie pas la pertinence des #mots-clés
  • Transmets ta candidature de la manière qui te met le plus à l’aise

--

--

Recruzilla

Recruzilla, la communauté qui travaille à déchauffer la planète.